Retour sur « Cheval dans la ville » | Poitiers

La troisième édition du « Cheval dans la ville » s’est déroulée le samedi 10 juin à Poitiers

 

L’édition regroupait différents événements : un défilé en ville était organisé tandis que des démonstrations et spectacles équestres se déroulaient dans le Parc de Blossac. C’était un mélange de présentations de races et de disciplines par des clubs hippiques des alentours mais aussi des prestations plus professionnelles avec des artistes. Ajoutons à cela un invité spécial : la Garde Républicaine. Retour en images donc sur quelque uns des numéros auxquels j’ai pu assister.

Plusieurs races ont été mises en valeur : le poney Garrano dont la race est menacée, elle est en France soutenue par l’Association Française des Poney Garranos (AFPG) ainsi que les équidés mulassiers de la région Poitou-Charentes c’est-à-dire le trait poitevin, le baudet du Poitou et la mule poitevine. Pour en savoir plus : l’Association Nationale des Races Mulassières du Poitou.

 

  • Mélanie Goemaere de la compagnie CHANDELAE qui fait de la valorisation des traits poitevins par le spectacle présentait deux chevaux : Ouragan des Vents et Baikal des Métairies dont un dans un numéro de dressage tout en douceur et en légèreté.

 

  • Sandrine Remy de l’association EN CAVALE  a déroulé un numéro débuté à cru et en licol et qui s’est clôturé dans une complice liberté.

 

  •  La Garde Républicaine qui proposait une de leurs ‘formations spéciales’ : La Maison du Roy

Créée par le roi Charles VII, la « Maison du Roy » rassemblait plusieurs milliers d’hommes, élites des armées royales. Elle était chargée de la protection du souverain. Le régiment de cavalerie présente une évocation de la Maison du Roy sous Louis XV. En costume d’époque, accompagnés par les hautbois, les tambours et les trompes de chasse, les cavaliers de la Garde perpétuent les principaux exercices de dressage du cheval, selon les règles de l’École française du XVIIème siècle : précision et aisance des chevaux dans l’exécution, discrétion et tact des cavaliers dans leurs demandes. (Source)

 

 

La vidéo de La Nouvelle République :

Publicités

5 commentaires

    1. Oui, c’était très sympa. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre (j’y allais surtout pour la Garde) mais les prestations m’ont agréablement surprise ; le tout avec le soleil ce qui ne gâche rien !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s