Le patrimoine équestre entre recherches et valorisation



Si l’idée d’un patrimoine équestre français est désormais répandue, celle-ci n’a pas toujours été évidente. Elle est le fruit d’un long travail de recherches universitaires et de valorisation institutionnelle dont nous allons tenté cette semaine de retracer la chronologie avec quelques éléments clefs.

En 1972, le décret actant la création de l’Ecole nationale d’équitation précise les missions de l’ENE, parmi celles-ci se trouvent « Constituer un centre de documentation dans le domaine de l’enseignement et de la pratique de l’équitation » et « Assurer le maintien et le rayonnement de l’équitation française ». Ces deux missions ouvrent la voie à une démarche de constitution et de valorisation d’un patrimoine équestrematériel et immatériel du côté institutionnel.

En 1987, dix-neuf voitures hippomobiles du Haras national du Pin ont été protégées au titre des Monuments historiques.

Lire la suite

L’IFCE – Cadre noir contribue à l’enseignement et à la diffusion de la culture équestre. Retrouvez régulièrement nos « Rendez-vous culturels » avec des extraits d’ouvrages et des publications d’iconographies anciennes, pour parfaire votre culture équestre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.