L’archive équestre du marquis de Sade | A. Farge

Une plongée dans les archives judiciaire avec Arlette Farge, historienne française spécialiste du XVIIIe s.

 

Un petit ‘cadeau d’archives’ survient de surcroît : à la date du 18 janvier 1766, plainte est portée à propos d’une dispute, place des Victoires, entre un maître et un cocher de fiacre, dont l’un des chevaux a été blessé d’un coup d’épée. On y apprend que Paul Lefèvre, cocher de place, a vu ‘un cabriolet attelé d’un cheval dans lequel il y avait un monsieur qu’il a appris être le marquis de Sade et son domestique’ ; et qu’il s’est arrêté pour laisser descendre son client, ce qui empêchait le cabriolet de continuer sa route. S’en est suivie une dispute ; le marquis de Sade, descendu lui-même, porte des ‘coups d’épée sur les chevaux et une pointe dans le ventre d’un cheval’.

L’affaire se règle à l’amiable : le marquis de Sade – puisque c’est bien de lui qu’il s’agit – paie 24 livres pour le ‘paiement du cheval blessé’ et le temps de sa guérison. En bas de la pièce judiciaire, est apposée la signature du marquis. Inattendu plaisir de soudain rencontrer Sade englué place des Victoires, entre un cocher et son cabriolet ; sorte de saisie au vol d’un personnage appartenant d’abord à la littérature et aux fantasmes. Voici le marquis saisi dans ce qui fit sa réputation : violence gratuite, la pointe de l’épée flanquée dans le ventre d’un cheval qui n’en pouvait mais. Ce détail sans importance confirme si bien le caractère maudit du personnage qu’on en vient à douter de cette trop belle trouvaille, de cette coïncidence surprenante.

 

Arlette Farge, Le Goût de l’archive, Paris : Seuil, coll. la librairie du XXe siècle, 1989, pp. 84-85.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.