Médiation équine | Arte (replay)

Deux documentaires consacrés à l’équithérapie sont disponibles en replay sur Arte

 

  • Dorothee KADEN, Guérir avec les chevaux (Allemagne, 2011, 53 min)

 

Visionner sur Arte 

*Disponible jusqu’au 14/12/2018

Depuis plusieurs années, le recours aux animaux dans des démarches thérapeutiques a bonne presse. La pratique de l’équitation pourrait-elle ainsi délivrer de souffrances physiques et psychiques avérées ? Que l’équitation contribue à renforcer le dos ou à acquérir un meilleur sens de l’équilibre est indéniable. Mais sa pratique peut-elle délivrer de souffrances physiques et psychiques avérées ?

Les membres de l’association e.motion de Vienne voudraient faire reconnaître les vertus de l’ « équithérapie ». Ils œuvrent à l’hôpital Otto-Wagner, qui possède seize chevaux. Quatre cents patients y sont accueillis chaque année et bénéficient d’un suivi de deux ans. Une période longue rendue nécessaire par la gravité de leur état. Monika, par exemple, a passé plusieurs mois dans un coma de stade un. Il lui faut désormais tout réapprendre : avaler, respirer, rester assise, contrôler chaque mouvement, etc. Grâce à l’échange subtil qu’il crée avec les patients, le cheval permet de relancer ce processus et aide à la guérison. Stimulée par la jument Felicy, Monika retrouve ainsi l’envie de se battre pour améliorer sa concentration et sa coordination. Il y a là aussi Julie, un bébé atteint d’un cancer, les jeunes autistes Sarah et Samuel, et Luise, frappée de mutisme, qui font tous des progrès encourageants. Un détour par la France permet de découvrir des expériences analogues en Meurthe-et-Moselle avec les responsables des associations Équit’aide, Handi Cheval et leurs thérapeutes « équiciens ».

 

  • XENIUS, L’équithérapie : Quand le cheval se fait traducteur (Allemagne, 2018, 27 min.)

 

Visionner sur Arte

*Disponible jusqu’au 12/02/2019

Présentation : Emilie Langlade et Adrian Pflug.

 

De plus en plus de chercheurs et de médecins sont convaincus des vertus de l’équithérapie. Contrairement à l’Allemagne ou à l’Autriche, la France reconnaît désormais officiellement le métier d’ »équicien ». Les efforts d’Isabelle Claude, fondatrice de la médiation équine, ont été récompensés : elle s’est battue pendant des années pour que sa pratique devienne une profession encadrée.

Dans la ferme de Mange-Seille en Lorraine, où elle exerce son activité, les présentateurs de « Xenius » prennent part à une séance de thérapie. Au programme : interprétation du langage corporel et découverte de la perception des chevaux. Une expérience riche en émotions !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.