Le Centaure Baucher-Partisan | Salvador

 

M. Baucher parvint à démontrer, à prouver que l’homme avait encore tout à faire et pouvait tout faire du chevaI, quelque difficile, quelque rétif qu’il fût. Ce professeur, si longtemps incompris et qui a su, à force de recherches et d’études, triompher des préjugés de ses devanciers, celui qui répondait aux clameurs de haro que sa méthode faisait pousser de toutes parts, en montrant au public la merveille qu’il avait créée : Partisan, M. Baucher nous a fait croire à une des fictions mythologiques. — A voir la puissance du cavalier sur le cheval, à voir l’animal exécuter ces difficultés, merveilles de l’hippodrome, sans qu’aucun effort de l’homme semblât lui imposer ces admirables développements, ces changements, cette obéissance à la pensée du cavalier, on ne se disait pas : Voilà un homme et un cheval ; on s’écriait : Voilà un centaure !

 

Salvador « La Haute école et la Haute équitation » in Philippe Desclée, Manuel du cavalier : L’équitation sans maître ; suivi d’un traité d’hippologie (2e éd.), Paris : Jules Taride, 1875, p. 89. Source : Gallica.

 

6 commentaires

      1. Ouaip. J’avais une « Maîtresse de manège » qui nous disait que les rênes ne servent à rien. Tout dans les genoux. :) (Le fait est que « mon » cheval avait un mors enrobé de caoutchouc…)

        Aimé par 1 personne

      2. Utiliser le moins possible les rênes quand on apprend à monter me semble préférable. A l’heure actuelle on apprend plutôt une équitation trop branchée sur le mors avec un « contact » permanent…

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.