Parution | E. Tizon – Au-delà de l’équithérapie

Parution d’un ouvrage sur l’équitation à visée thérapeutique

 

Résumé

« L’équithérapie et les pratiques équestres à visée thérapeutique aident les patients à mieux vivre malgré leurs symptômes psychopathologiques ou physiques. C’est ainsi que des personnes autistes, anorexiques, psychotiques, polyhandicapées, atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles moteurs gagnent en confiance en elles et en autonomie au contact des chevaux, ces êtres sans jugement et dotés d’une grande sensibilité. Mais dans cet ouvrage, Emmanuelle Tizon va plus loin et montre à quel point cette pratique enrichit aussi les accompagnants car travailler auprès de personnes en situation de handicap et des chevaux, c’est aller à la rencontre de ses propres émotions, lâcher son mental et changer ainsi son rapport au monde et son regard sur le handicap.

Convié à une séance d’équithérapie, le lecteur peut ainsi suivre les rituels qui feront évoluer autant la personne handicapée que l’accompagnant : l’accueil de l’autre pour aller vers son propre accueil, la rencontre avec l’autre manifestant le lien qui les unit, le cœur de séance où sont expérimentées l’écoute bienveillante, la qualité de la présence et la capacité à regarder autrement et, enfin, l’après-séance avec les enseignements qu’on peut en tirer.

Ce livre s’adresse aux professionnels en activité ou en devenir, aux familles, aux aidants, à tous ceux qui sont concernés par le handicap ou passionnés par les chevaux et qui veulent comprendre ce que le partage d’une telle expérience peut leur apprendre de leur humanité. »

Emmanuelle Tizon, Au-delà de l’équithérapie : comment les chevaux changent notre regard sur le handicap, [s.l.] : Grancher, coll. Sciences humaines & sociales, 2018, 132 p., 14 €

Sur le site de l’éditeur

3 commentaires

    1. Cela dépend sans doute du degré et des raisons de celle-ci, non ? Quoi qu’il en soit, je me vois mal enlever quoi que ce soit du texte puisque c’est le résumé de l’éditeur… ton commentaire y pourvoira !

      J'aime

      1. Ah, si c’est le résumé alors…..il est présomptueux 😋. Aujourd’hui encore, l’anorexie est l’échec de la psychiatrie. Les raisons ? Ben, elles ne sont pas nombreuses. Le degré ? C’est une addiction sans substance qui est toujours grave quand elle devient visible.
        Mais l’anorexique est forte de sa minceur. Il est rare donc qu’elle prenne conscience d’avoir un problème et demande de l’aide.
        Le forcing est voué à l’échec.
        Anorexie restrictive grave, c’est le diagnostic posé sur ma tête pendant de très nombreuses années. J’ai rempli ma tête, mais pas mon estomac.
        Ma demande d’aide avait un autre motif et il y a 10 ans, j’affirmais toujours que mon poids était normal… 😂. Sincèrement, le jour où j’ai réalisé (en cours de psychologie) que peut être, il fallait réagir, j’ai vécu l’enfer : avec quelques petits pois, mon estomac débordait.
        Malheureusement, les sorties d’anorexie sont la mort et la chronicité. On me demande souvent de témoigner et d’expliquer comment j’en suis sortie.
        Mais je ne peux même pas aider mes amies dont l’une est encore une fois hospitalisée.
        Je déplore que l’anorexie soit « rentable » que ce soit pour les médias, les médecins, les thérapeutes… Une simple observation : celles qui se sont accrochées aux promesses médicales n’en sont pas sorties et bien au contraire. Et puis, c’est compliqué à gérer l’anorexie 😋
        Je reconnais avoir été une des pires emmerdeuses pour ceux qui m’ont tendu la main.
        Alors celui qui inclut l’anorexie dans l’équithérapie est inconscient. Il s’estime donc capable de gérer un alcoolique, l’héroïne, la coke….. Le mensonge, la manipulation. Très fort….
        J’ai les années d’études et l’expérience personnelle (donc la confiance des concernés) et pourtant, je ne prends pas ce risque.
        Du coup, ce livre aussi intéressant qu’il soit ne peut pas être une référence 😑.
        Oui, c’est vrai, j’aurais pu choisir ce sujet pour ma thèse……on me l’a bien proposé d’ailleurs. Mais non.
        Je te souhaite une belle journée.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.