OLLIVIER Dominique [XXIe]

Écuyer bauchériste contemporain, élève de René Bacharach. Il a fait des études au Conservatoire National des Arts et Métiers orientées vers la physique, l’électronique et la robotique. Il est l’auteur de nombreux ouvrages équestre traitant de la question de l’équilibre.

Le site des éditions Edhippos pour la sauvegarde et la promotion de l’équitation française.

 

Équitation, l’équilibre du cheval monté. Trois tomes, Paris : Chiron, coll. votre sport.

  • Tome I : comment s’inscrire dans la séquence, 1993, 217 p.
  • Tome II : comment acquérir la mobilité, 1994, 187 p.
  • Tome III : emploi des forces du cheval, contribution de l’éthologie au dressage du cheval, 1996, 204 p.
  • Tome IV : flexions et dressage à pied, 1997, 61 p.

La Vérité sur l’équilibre, Paris : Belin, 1999, 188 p.

Ce livre est destiné aux enseignants et à tous les cavaliers soucieux de pratiquer une équitation rationnelle. Beaucoup d’idées reçues voire d’idées fausses ont gangrené le système, c’est pourquoi l’auteur s’applique à présenter l’équitation d’une façon claire et limpide, toujours en accord avec les lois de la physique. Sa conviction est que l’équitation est d’autant plus authentique et satisfaisante qu’elle privilégie l’approche éthologique, laquelle améliore sans cesse la compréhension du comportement des chevaux. Pour la première fois dans l’histoire de l’équitation, l’auteur définit l’équilibre dynamique et à sa suite tous les concepts difficiles à cerner auparavant. Avec ce livre, la théorie de l’équitation et la pratique qui s’y rattache effectuent un pas en avant significatif. Nous avons là une occasion de réfléchir à une équitation où la délicatesse le dispute à l’efficacité, celle qui permet d’obtenir des chevaux brillants. Nul doute que cet ouvrage permettra à de nombreux cavaliers de comprendre ce qu’ils font et surtout ce qu’ils doivent faire et pourquoi ils doivent le faire.

Dictionnaire d’équitation, Saint-Briac : Agence Cheval de France, 2003, 319 p.

-« Rôle de l’aplomb dans l’équilibre dynamique de l’épaule en dedans » in Patrice Franchet d’Espèrey (dir.), François Robichon de La Guérinière Ecuyer du roi et d’aujourd’hui. Colloque du 14 juillet 2000 à l’ENE, Paris : Belin, 2005, pp. 135-146.

En l’espace de quelques planches sont analysées les composantes de la posture du cheval monté par un élève de La Guérinière au cours de la leçon de l’épaule en dedans. Une brève analyse comparative entre l’équitation d’hier et celle d’aujourd’hui permet de faire ressortir l’intérêt de l’équitation enseignée aux Tuileries.

Histoire de l’École française d’équitation pour la sauvegarde du patrimoine culturel français dans le domaine de l’équitation ; suivie de La doctrine de l’École française. Trois tomes, Mézy-sur-Seine : Edhippos, coll. L’équitation considérée comme un des beaux-arts.

  • [XVIe-XIXe s.], 2009, 419 p.
  • [XIXe s.], 2010, 494 p.
  • [fin XIXe à nos jours], 2011, 655 p.

L’Épaule en dedans révélée : présentation d’un aspect méconnu de l’épaule en dedans, exercice d’apprentissage au rassembler, et des problèmes que pose son exécution actuelle…, Mézy-sur-Seine : Édhippos, coll. L’équitation considérée comme un des beaux-arts, 2010, 271 p.

Tout ce que vous devez savoir pour exécuter l’Épaule en dedans conformément aux directives de son inventeur François Robichon de la Guérinière. L’exercice qui se pratique aujourd’hui et qu’on appelle à tort l’Épaule en dedans est un exercice dévoyé, revu et corrigé qui ne respecte pas le cahier des charges de son inventeur. Faire croire aux cavaliers que le nœud du problème est dans l’obliquité est une supercherie. Le problème est ailleurs et l’exercice qui cultive exclusivement l’incurvation est une contrefaçon. C’est ce que se propose de démontrer cette étude en s’appuyant sur une analyse sans concession du texte originel. Il est, en effet, surprenant de constater à quel point des écuyers parfois très avertis ont revisité l’Épaule en dedans avec une fantaisie déconcertante. L’épaule en dedans fait partie du patrimoine culturel français. Elle est suffisamment défigurée sur les terrains de concours pour que, selon l’expression consacrée par la Fédération Équestre Internationale, soit entreprise sa sauvegarde et sa préservation des altérations auxquelles elle est couramment exposée. En 2010, les cavaliers ont le droit de savoir qu’une Épaule en dedans est autre chose que ce qu’ils font. A l’attention de tous les cavaliers attachés à la tradition, pour leur permettre de bénéficier des connaissances de leur époque et vérifier si l’équitation qu’ils pratiquent est classique ou pas.

Qu’est-ce que la légèreté ? Traité d’ergonomie bauchériste, Mézy-sur-Seine : Édhippos, coll. L’équitation considérée comme un des beaux-arts, 2012, 520 p.

François Baucher a fait de la Légèreté le but de toutes ses recherches. Il est l’initiateur du courant équestre à la tête duquel la Légèreté conditionne la moindre de nos actions. Aujourd’hui, la science apporte sa caution à celui dont le travail constitue une formidable opportunité pour le cavalier désireux de s’approprier une équitation à la valeur artistique éblouissante. La légèreté sans Baucher n’a pas de sens. C’est lui qui en a donné toutes les règles du jeu. C’est donc la moindre des choses de chercher à le comprendre. Avec ce livre, elle est, désormais, accessible à tous ceux qui voudront bien se donner la peine d’apprendre à la maîtriser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.