Robespierre vs. Franconi | Salvador

Une anecdote narrée par Salvador (Jean-Baptiste Tuffet), acteur et secrétaire général du Théâtre de l’Ambigü

 

« Robespierre, ce redoutable conventionnel qui faisait trembler la France devant lui, ne put jamais parvenir à se faire obéir d’un simple quadrupède. Après un mois de leçons et d’essais malheureux dans le parc de Monceaux, force lui fut de renoncer à se montrer à cheval, et il essaya de gouverner à pied. — Qui sait si ce ne fût pas là une des causes du 9 thermidor. »

Cette circonstance donna lieu à un fait tragi-comique assez peu connu : « En 1793, le Cirque représenta pour la première fois la parade de Rognolet, le tailleur gascon qui éprouve tant de tribulations si grotesques en voulant se faire écuyer. Cette farce fut dénoncée comme une allusion insultante aux mésaventures équestres de Robespierre. Le directeur du Cirque fut arrêté; et Rognolet faillit coûter la tête à Franconi père. »

 
Salvador, « La Haute école et la Haute équitation » in Philippe Desclée, Manuel du cavalier : L’équitation sans maître ; suivi d’un traité d’hippologie, Paris : chez Jules Taride, 1875, 2. éd., p. 90. Source : Gallica.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.