Gravures équestres (2) | Duc de Newcastle

Deuxième sélection de gravures par Abraham van Diepenbeke (élève de Rubens) présentes dans la Méthode et invention nouvelle de dresser les chevaux par William Cavendish

L’Élevage équin

 

 

William Cavendish (duc de Newcastle), Methode et invention nouvelle de dresser les chevaux par le tres-noble, haut, et tres-puissant prince Guillaume marquis et comte de Newcastle… Oeuvre, auquel on apprend à travailler les chevaux selon la nature, & parfaire la nature par la subtilité de l’art [A new method and extraordinary invention to dress horses], traduit de l’anglois de l’auteur… enrichy de plusieurs belles figures…, Anvers : Jacques Van Meurs, 1658, 272 p. Illustrations par Abraham van Diepenbeke. Source : Gallica.

7 commentaires

    1. C’est vrai que le cheval est un challenge pictural. Historiquement la représentation du galop a été toute une affaire : le fameux « galop volant » et le bouleversement avec l’arrivée de la photographie (ce cher Muybridge).

      Aimé par 1 personne

      1. La sensation oui mais la décomposition de l’allure a donné lieu à quelques réflexions chez les écuyers (dont Charles Raabe) mais ce sont surtout les artistes qui ont eu quelque mal à bien la reproduire, d’où des dispositions parfois improbables des membres !

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.