Crève-bouchure | Lancosme-Brèves

Crève-bouchure, cheval de chasse à courre

 

Un entre autres, nommé Crève-Bouchure, se distinguait par ses muscles ressortis, ses jarrets larges, son garrot élevé et un rein court. Des yeux vifs, des oreilles effilées, des naseaux ouverts et une petite tête ajoutaient à son air farouche ; une grande et soyeuse crinière brune recouvrait une encolure grêle à l’attache de la tête, mais forte à sa naissance.

Crève-Bouchure franchissait tous les obstacles, et quand il y avait impossibilité de les franchir, il enfonçait avec son poitrail la bouchure* qui lui barrait le chemin. Il aimait la chasse autant que son maître, et plus d’une fois on l’avait vu à l’halali mordre le sanglier et le soulever avec ses dents.

 

Comte Savary de Lancosme-Brèves, La Vérité à cheval, Paris : Ledoyen, 1843, p. 80. Source : Gallica.

 

*Bouchure : (haie), clôture des champs, des patureaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.