Centauresse du Cyrano

Brève journalistique tirée du Cyrano, hebdo satirique du XXe s.

 

Le Roman de la centauresse

« Le raid hippique Paris-Cannes fut en même temps qu’un évent sportif parfaitement réussi un brillant lancement: pour miss Gaîatry son héroïne. Et, tout de go, cette jeune amazone, que l’on nous présentait comme « danseuse au Moulin-Rouge » fut l’objet des plus brillantes propositions de la part de certains managers de music-halls et dancings de la Côte d’Azur. La voici aujourd’hui engagée avec des cachets de grande étoile.

Malheureusement, si nous en croyons les journaux de la région, son talent de danseuse ne saurait être comparé à son talent de cavalière. Car son emploi au Moulin-Rouge, était celui de figurante et non de ballerine. D’où quelque déception, dans le publie, attiré par l’éclat de la réclame gratuite dont elle a bénéficié.

Déception aussi chez les amateurs d’exotisme. « La  jeune hindoue », interrogée dans sa langue maternelle par un maharadjah, n’y « entraya » si l’on peut dire — que pouic» et demeura pantoise. Et nos malicieux confrères d’insinuer qu’elle s’exprime avec, beaucoup plus de. facilité, dans le javanais, tel qu’on le parle sur les flancs de la butte.

Ils racontent encore bien d’autres choses, nos malicieux confrères, sur le compte de celui qui mit si habilement à l’étrier le pied de cette centauresse. Mais ne pénétrons point sur le terrain des intimités. »

 

Léo MARCHÈS (réd. en chef ), Cyrano : satirique hebdomadaire, Paris, 8 avril 1928, p. 28. Disponible sur Gallica.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.