Silhouette de centaure

Le journaliste et écrivain Homéric nous offre son regard sur le tournage de Mazeppa, un film de Bartabas où se croisent le circassien Franconi et le peintre Géricault. C’est l’occasion d’une apparition centauresque au Haras du Pin :

« Bartabas a revêtu un blouson noir hollywoodien, frappé dans le dos du mot ‘pearl’. Il grimpe sur Quixote et le conduit sous le manège de la Cour d’Aure. Sur l’épais tapis de copeaux de bois, seuls, liés par un dialogue exclusif, ils vont, un trot léger, similaire au vol de la cigogne, planant entre deux courants d’air chauds. L’un et l’autre se collent à la peau, et leur auguste silhouette de centaure opaque transperce en silence la morne lueur des croisées. »

HOMÉRIC [Frédéric Dion], L’Aventure de Mazeppa, Paris : Calmann-Lévy, 1993, p. 226.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s