Saut d’obstacle | V. Woolf

Virginia Woolf, auteure anglaise du XIXe-XXe s. a décrit un instant de chasse à courre dans son livre La Chambre de Jacob : celui du saut d’un obstacle et l’amas de sensations qu’il procure au cavalier

Au moment de sauter l’obstacle, le cheval ralentit, se place un peu de biais, se rassemble, et se hausse comme une vague monstrueuse, puis retombe de l’autre côté. Les haies et le ciel décrivent une courbe. Et comme si notre corps faisait partie de la bête, et comme si nos propres jambes, simplement prolongées par les jambes de devant de notre monture, accomplissaient le saut, nous nous lançons dans le vide, et la terre semble élastique, et nous ne somme plus qu’un paquet de muscles, bien que nous restions maîtres de nous, le corps ferme et assuré, le regard lucide.

Tout à coup, les mouvements courbes ont pris fin ; de véritables coups de marteau leur succèdent, assourdissants, et nous nous arrêtons d’une brusque secousse, le torse un peu rejeté en arrière, les yeux étincelants, les oreilles tintantes, les artères battant sous une couche de glace, et tout haletants nous crions : « Ah ! oh ! hé !… » et la vapeur monte du corps des chevaux rassemblés, qui se bousculent et s’ébrouent au croisement de routes, près du poteau indicateur. Une femme en tablier, sur le seuil de sa porte, les regarde avec de grands yeux. Son homme se lève du carré de choux, pour regarder, lui aussi.

C’est ainsi que Jacob, parcourant au galop les plaines de l’Essex, se flanqua dans la boue et perdit la piste, et continua seul en mangeant des sandwiches, en regardant par-dessus les haies, en examinant les traces comme si on venait de les frôler au passage, et en maudissant sa guigne.

Virginia WOOLF, La Chambre de Jacob [Hogarth Press, 1922], Paris : Stock, coll. Livre de poche, 1973, pp. 126-127. Trad. de l’anglais par Jean Talva.

N.B : Sauts de ligne ajoutés pour faciliter la lecture.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.