VELTER André [1945-]

Poète, essayiste et voyageur au long cours. Il est aussi chroniqueur littéraire et animateur radio (‘Poésie sur Parole’, ‘Agora’, ‘Poétiques’…). Il est l’un des créateurs – avec Jack Lang et Emmanuel Hoog – de la manifestation nationale « Le Printemps des poètes ». Ses recueils poétiques sont souvent réalisés en collaboration avec des artistes plasticiens/ peintres.

Site personnel : http://www.andrevelter.com/

Ne sont présents ici que ses ouvrages équestres, sa bibliographie complète est disponible sur son site.

 

Poésie

-Zingaro suite équestre, Paris : Gallimard, 1998. Rééd. chez folio en 2000.

  • Zingaro suite équestre & Un piaffer de plus dans l’inconnu, Paris : Gallimard, coll. blanche, 2005.
  • Zingaro suite équestre & autres poèmes pour Bartabas, Paris : Gallimard, coll. blanche, 2012, 368 p. [éd. définitive]

Les trois recueils de poésie sont des créations littéraires inspirées par les spectacles de Bartabas et accompagnées par des dessins d’Ernest Pignon-Ernest. Les rééditions de 2005 et de 2012 ont été augmentées de nouveaux poèmes.

Sur la peau d’un monde rétréci, livré aux lois sinistres des sédentaires, l’aventure Zingaro s’impose comme un défi exaltant, fabuleux, irréductible aux nouvelles normes planétaires. Ici, une tribu venue de nulle part s’est choisi aussi bien ses ancêtres que ses rites, ses légendes que son mode de vie, avec pour seule mystique et seul viatique l’amour des chevaux. Ce parcours de rupture radicale, j’ai tenu à l’escorter et à le célébrer, tant la poésie vécue est indissociable pour moi d’un engagement physique, éthique et esthétique : précisément ce qui est à l’ouvre chez Zingaro et dans toutes les créations personnelles de Bartabas. Rythmé par des dessins d’Ernest Pignon-Ernest, ce livre en expansion constante se veut un témoignage d’indéfectible complicité et d’amitié fervente, mais il tire sa légitimité d’une admiration attentive, scrupuleuse, alertée, sans cesse revivifiée. Je tiens en effet Bartabas, toutes catégories artistiques confondues, pour le plus grand créateur de ce temps.

Lever de soleil, éd. Zingaro, 2006. Dessins de Jean-Louis Sauvat.

[livre à tirage limité]

Le Tao du Toreo, Arles : Actes Sud, 2014, 80 p. Dessins d’Ernest Pignon-Ernest.

Ce livre est un vibrant hommage à José Tomás et à la corrida qui eut lieu le 16 septembre 2012 dans les arènes de Nîmes, lorsqu’il se retrouva seul face à six toros. Une succession de poèmes disent ainsi l’essence même du toreo, avec à la suite les dessins qu’Ernest Pignon-Ernest a consacrés à l’emblématique corrida et au maestro de Galapagar. Une traduction de Vivian Lofiego vient en écho, pour que résonne au plus près la langue de Federico García Lorca, d’Antonio Machado et de José Bergamín.

 

Discographie

Ça cavale [1992], avec Ghaouti Faraoun, musique de Jean-Luc Debattice, CD, Paroles d’Aube, 1994. Illustrations d’Ernest Pignon-Ernest.

Créé dans le cadre de la Fête du livre de Bron le 11 avril 1992. Avec la collaboration de Jean Ricco, Rosaire Ricco, Daniel Baudon et Christian Maillet. Plus d’infos.

-Récital équestre, musique de Jean Schwarz, CD Quizas Productions & Celia Records, 2008.

Spectacle créé au Château de Pau le 24 octobre 2008 ; Plus d’infos.

 

 

–André Velter a également participé aux livrets des spectacles de Bartabas (Triptyk, Loungta, Battuta, Darshan, Liturgie équestre, Le Centaure et l’animal, Calacas) et assuré une émission de radio à Aubervilliers en 2003 intitulée « Bartabas ».

 

Ouvrages critiques sur son oeuvre équestre

Catherine Palacio, Du spectacle à l’Œuvre, le mythe Zingaro (le prolongement des créations de Bartabas par la suite équestre d’André Velter et Ernest Pignon-Ernest, paradoxe de la constitution d’un « récit »à l’époque postmoderne), Master Esthétique et Modernités, Université Paul Valéry – Montpellier III, 2008.

Sophie Nauleau, Un verbe à cheval, la poésie équestre d’André Velter dans le sillage de Bartabas, [s.l] : L’Atelier des Brisants, 2008, 107 p. Il s’agit de la quatrième partie de sa thèse : André Velter troubadour au long cours, Vers une nouvelle oralité poétique, Thèse de doctorat en Littérature française sous la direction de Pierre Brunel, soutenue le 31/01/2009, 314 p. Disponible en ligne.

Publicités