RINK Bjarke [XXIe]

Entraîneur et cavalier, il est le fondateur de l’Instituto Homo-Caballus situé au Brésil. Passionné, il tente à travers ses écrits de réexaminer l’Histoire d’un point de vue équestre, mettant ainsi à jour l’impact de l’équitation sur le développement de la civilisation humaine. Il a également développé une approche spécifique d’apprentissage de l’équitation en considérant la symbiose homme-cheval comme élément-clé. Ce ‘centaure’ s’appuie sur les découvertes récentes en biologie et neurologie.

Le site de l’Institut Homo-Caballus : créé en 2003 et rebaptisé en 2010, cet institut a pour but la promotion de la culture équestre et la démocratisation de sa pratique. C’est à la fois un élevage de chevaux, un centre sportif équestre (il sert d’ailleurs de lieu d’entraînement pour les JO de 2016) reposant sur un engagement environnemental (écotourisme, conservation et restauration des ressources naturelles avec un espace de 100 hectares de forêt préservée)

 

The Centaur Legacy : how equine speed and human intelligence shaped the course of history,  [UK] : The Long Riders’ Guild Press, Horse travel books, the equestrian Wisdom and History series, 2004, 318 p.

En repartant des premiers cavaliers, l’auteur s’applique à appréhender la fusion neuropsychologique entre l’humain et l’équidé. Le gain de vitesse (et l’expansion de l’espace qu’il a permis) que le cheval a apporté à l’homme a permis le développement de notre civilisation. Cependant la sédentarisation a ‘brisé’ la symbiose biologique humaine-équine selon l’auteur ; dans la fin de son ouvrage, il tente d’ailleurs de percevoir ce que pourrait être l’équitation de demain qui doit rétablir ce lien. Il s’agit d’un essai sur l’équitation qui promeut un retour à un échange de bons procédés avec l’animal. Le reproche qui pourrait lui être fait est sa vision romantique de ‘l’état de nature’ (vs la société). Le livre a cependant le mérite de remettre sur le devant de la scène l’impact neuropsychologique que l’équitation a sur le corps humain.

The Rise of the Centaurs : the origin of horsemanship. the untold story, Bloomington : Author House, equestrian heritage series, 2013, 298 p.

L’histoire de l’origine de l’équitation d’un point de vue d’homme de cheval. Un récit en compagnie de l’auteur qui suit les traces des premiers peuples cavaliers. Une fiction à but documentaire en somme.

Écrits à venir sur le modèle de l’ouvrage précédent :

Centaurs Storm Over China : the Hunnic state on horseback defies the Chinese Empire

Centaurs Thunder into Europe : Attila ‘the prfect disaster’

The Rule of the Centaurs : Genghis Khan and the Mongol’s world design

Publicités