Bibliothèque équestre | P. Morand

Le commandant Gardefort – personnage de Milady – parcourt ses traités d’équitation, l’occasion pour Paul Morand d’établir sa bibliothèque équestre idéale :

il y avait là un beau Grisoni du XVIe siècle, manuel de la science des académies hippiques de Naples et des manèges italiens dont s’inspirèrent chez nous La Broue et Pluvinel ; de ce dernier, Gardefort possédait l’in-folio magnifique de L’Instruction du Roy, année 1625, orné d’un Louis XIII caracolant, de quarante-huit planches de chevaux et de six planches de mors ; c’était avec celle de l’Ecole, la seule édition originale qui existât à Saumur et il en était très fier.

Parmi les classiques du XVIIe siècle, il avait le livre du duc de Newcastle, qui en son temps vint en France pour apprendre l’équitation pour l’enseigner aux Anglais ; du XVIIIe, un La Guérinière, L’Ecole de Cavalerie, avec des portraits équestres par Parrocel, très bel exemplaire du Maréchal Suchet, duc d’Albuféra, marqué de son ex-libris. Avec respect, Gardefort tournait les pages : tout le savoir de la grande école de Versailles était là, dans cette bible du cheval…

Venait ensuite la Description du Manège Moderne, du Baron Eisenberg, un in-folio hollandais de 1740, avec le ravissant frontispice de Picart. A travers le XIXe, d’Aure et Baucher se disputaient ; ceux-là, Gardefort les avait tellement travaillés qu’il pourrait, pensait-il, s’en défaire sans dommage, tant il savait leurs traités par cœur. Les Principes de Fillis, devenus si rares (et qu’on dit rédigés par Clemenceau), il les avait achetés pour un morceau de pain chez un revendeur et cela lui faisait mal au cœur de s’en séparer.

Paul MORAND, Milady suivi de Monsieur zéro [1936], Paris : Gallimard, coll. L’Imaginaire, 1992, pp. 54-56.

À noter : j’ai effectué plusieurs retours à la ligne, non présents dans le texte original, afin de faciliter la lecture.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.