Gigot brûlant et patate chaude | Marbot & Farley

De curieuses méthodes alimentaires pour faire passer le vice de la morsure à un cheval…

La méthode du général Marbot (présente dans ses Mémoires) :

Cet officier avait acheté une magnifique jument possédant toutes les qualités, mais aussi le grave défaut de mordre avec férocité toutes les personnes qui l’approchaient. Il fallait quatre hommes pour la seller, et encore était-on dans la nécessité de lui attacher les membres et de lui couvrir les yeux. Le palefrenier qui la soignait eut un jour l’idée de lui présenter un gigot rôti brûlant. Elle le mordit aussitôt à belles dents. La douleur fut si vive que l’animal se trouva guéri de la manie de mordre son palefrenier et devint docile comme un chien pour lui. Le général employa alors le même moyen, et le cheval eut le même respect pour l’officier que pour le palefrenier. Cette jument continuait d’ailleurs à mordre tous les étrangers, et ce fut fort heureux pour son propriétaire, car, à la bataille d’Eylau, elle lui sauva la vie en arrachant la figure à un soldat russe, et en déchirant le ventre d’un officier qui l’avait blessée dans ses tentatives pour atteindre son cavalier.

Gustave Le Bon, L’Équitation actuelle et ses principes : recherches expérimentales [4 éd. refondue], Paris : Flammarion, 1913, p. 120.

 

  • Cette anecdote m’a fait penser à un épisode de la série l’étalon noir de Walter Farley. Une des filles de l’étalon noir – Black Pearl – est atteinte du même défaut que la jument du général Marbot, l’entraîneur Henri Dailey opte pour un procédé assez similaire avec cette fois-ci une patate chaude au niveau de son bras que la pouliche mordra à pleine dents…

Walter Farley, L’Empreinte de l’étalon noir [The Black stallion’s filly, New York : Random House, 1952], trad. de l’américain par Jean Muray, Paris : Hachette jeunesse, coll. bibliothèque verte, 1997, pp. 50-54.

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.