GUEZ Jean-Pierre [XXI]

Cavalier de compétition (cce et so), il est également professeur d’éducation physique et s’intéresse à l’équitation par le prisme de la communication.

L’évaluation en tant que communication : du geste à la modélisation des interactions cavalier/cheval, thèse de doctorat en sciences de l’information et de la communication sous la direction de Claude Leboeuf, Montpellier 1, 2002.

Résumé de la thèse

Enseigner l’équitation dans la complexité, Panazol : Lavauzelle, 2003, 114 p.

L’équitation n’est dans ce livre plus conçue comme la soumission du cheval obtenue par un cavalier mais comme une communication interspécifique. L’acte pédagogique équestre devient dès lors essentiellement celui de pouvoir développer l’aptitude à l’interaction avec un animal chez le cavalier. L’auteur après s’être intéressé à la manière dont on apprend l’équitation actuellement (manuels de la FFE) et les limites de cet apprentissage, propose des outils pour interpréter la communication cavalier-cheval ainsi que des exemples pratiques pour l’enseignant qui souhaite repenser son approche.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.