Devenir centaure | Bonnet

« Aujourd’hui, le cheval nous aide tout simplement à vivre, grâce aux efforts que l’on fait pour le montrer et le soigner. Alors, on est transporté physiquement et moralement. On parvient ainsi à un état second. On ne ressent plus rien, on oublie tout. On fait juste corps avec le cheval, seul le lien demeure. la communication passe entre l’homme et le cheval sans qu’il y ait besoin d’explication. On peut agir sans réfléchir, par réflexe et par instinct, comme le font les animaux. Tous les sens sont aiguisés, l’homme est en éveil, réceptif. En osmose avec le cheval, on récupère tout ce qu’il y a d’animal en lui, sa beauté et sa majesté. L’homme devient centaure. »

Jean-Yves BONNET, L’Éducation du cheval dans la joie, Arles : Actes Sud, coll. Chevaux et cavaliers, 2012, p. 97.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.