Séance de locomotion équestre

Article de presse datant du Figaro (01/02/1868) à propos d’un cours de locomotion donné par Charles Raabe :

« J’ai assisté à un cours vraiment curieux.

Tous les jeudis, de huit à neuf heures du soir, le capitaine Raabe démontre, dans le manège Pellier, que les peintres et les statuaires – depuis le fameux Carle Vernet jusqu’au sublime Barye – ont commis des fautes impardonnables chaque fois qu’ils ont représenté des chevaux – voir même d’autres quadrupèdes.

Le professeur fait sa leçon ‘un vrai cheval à la main.’ Une aide présente au public la copie ou la réduction des œuvres équestres des maîtres, et le réformateur convainct l’auditoire que la plupart des dadas sont brossés ou  modelés dans des positions anatomiquement, dynamiquement, mécaniquement, physiologiquement (ouf !) impossibles. Adam, Rosa Bonheur, de Dreux, Géricault, tous y passent, et, il n’y a pas à dire, l’épreuve faite sur le vif corrobore l’avis du capitaine.

Je ne saurais trop engager les artistes, – les animaliers surtout, – à se rendre aux séances gratuites du capitaine Raabe. Ils y puiseront des enseignements utiles.

Une mention honorable revient de droit à la jument qui se prête de la meilleure grâce du monde aux expériences de l’écuyer. La pauvre bête qu’on oblige à prendre, durant une heure, les poses les plus génântes, doit maudire la conférence et le conférencier.

Emportez du sucre pour la jument S.V.P. »

Signé : Adrien Marx

Charles RAABE, Théorie raisonnée de l’école du cavalier à cheval à l’usage de MM. les Instructeurs, [Paris] : M. Loignon et P. Dupont et Cie, 1870, p. 280.

Publicités