Les origines du polo

Le polo, qui fut longtemps considéré aux Indes comme un sport national, n’a pourtant pas pris naissance au pays des maharadjahs. C’est en Perse, au Tibet et en Mongolie qu’on révèle les traces les plus anciennes de ce jeu. On attribue l’origine de son nom, soit au terme perse palas, nom d’un bois qui brûlait très lentement et dont on faisait des balles permettant de suivre les rencontres lorsqu’elles se déroulaient au cours des cérémonies nocturnes, soit au mot thibétain pulu, qui signifie balle, pelote. Et l’on ajoute – est-ce une légende ? – que le jeu n’aurait été à l’origine qu’une chasse au rat musqué qui se pratiquait au Thibet, de l’automne au printemps. On poursuivait le rat à cheval, en l’empêchant de rentrer dans son trou et en l’obligeant à fuir jusqu’à l’épuisement en le frappant avec un bâton. Pendant les mois d’été, le rat disparaissant dans des régions inaccessibles, était remplacé par une boule tendue de peau de yack, le pulu.

François de la GRANGE et Jacques TONDRA, Le Cheval, Paris : Nathan, 1983, p. 97.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.