La nostalgie du centaure | Garcin

« Chez Zingaro, on exalte la nostalgie du centaure, qui était notre aïeul avant de devenir une légende. »

 

Jérôme GARCIN, « L’étalon noir d’Aubervilliers », La chute de cheval [1998], Paris : Gallimard, coll. folio, 2008, p. 116.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.