BARTABAS | Clément Marty [1957-]

Ecuyer, co-fondateur de la troupe du Théâtre Emporté puis du Cirque Aligre (où il s’invente baron et adopte le pseudonyme de Bartabas le Furieux). Il fonde en 1985, le Cabaret équestre et musical Zingaro – qui porte le nom du frison qui l’a acompagné de nombreuses années –  qui deviendra le Théâtre équestre et musical Zingaro. C’est aussi le directeur de l’Académie du spectacle équestre de Versailles, fondée en 2004. Bartabas est à l’origine et participe au renouveau de la pratique équestre artistique.
Site internet officiel de l’artiste et de ses compagnies : http://bartabas.fr

[Notice susceptible d’évolution]

Spectacles

Compagnie de Théâtre équestre et musical Zingaro

Cabaret équestre I, II et III, spectacle équestre représenté de 1984 à 1990 (trois versions). Ambiance de cabaret et inspiration tsigane.
Captation vidéo réalisée par Bartabas et Jacques Malaterre (au Fort d’Aubervilliers en mai 1990), Cabaret équestre [DVD], Paris : Mk2 [éd., distrib.], 1990, (71 min.).

Opéra équestre, spectacle équestre représenté de 1991 à 1993. Construit comme un face à face entre deux cultures ; musique assurée par Jean-Pierre Drouet avec des chanteurs caucasiens et des chanteuses berbères et une violoniste.
Captation vidéo réalisée par Bartabas et Jacques Malaterre (lors du Festival d’Avignon en juillet 1991), Opéra équestre [DVD], Paris : Mk2 [éd., distrib.], 1992, (72 min.).

Chimère, spectacle équestre représenté de 1994 à 1996. Inspiré par l’Inde ; musique assurée par Jean-Pierre Drouet et des musiciens-chanteurs du Radjasthan.
Captation vidéo réalisée par Bartabas, Chimère [DVD], Paris : Mk2 [éd., distrib.], 1996, (62 min.).

Éclipse, spectacle équestre représenté de 1997 à 1999. D’expression monochromatique et d’inspiration d’origine asiatique ; musique assurée par Jean-Pierre Drouet, un orchestre de musique shinawi et Sung-Sook Chung, chanteuse de pansori. Participation d’un danseur de la troupe de Pina Bausch : Quincella Swyningam.
Captation vidéo réalisée par Bartabas, Éclipse [DVD], Paris : Mk2 [éd., distrib.], 1998, (59 min.).

Triptyk, spectacle équestre représenté de 2000 à 2002. Construit autour de deux musiques d’Igor Stravinsky (Le Sacre du Printemps et la Symphonie des Psaumes) et une de Pierre Boulez (Dialogue de l’ombre double). Avec la présence de danseurs de kalarippayatt, de sculptures de Jean-Louis Sauvat.
Captation vidéo réalisée par Bartabas (lors d’une représentation au Parc des Expositions de Villepinte en présence de l’orchestre de Paris et de son chœur dirigés par Pierre Boulez en octobre 2000), Triptyk [DVD], Paris : Mk2 [éd., distrib.], 2000, (78 min.).

Loungta, spectacle équestre représenté de 2003 à 2005, atmosphère sacrée pour cette création avec la présence musicale de moines bouddhistes.
Captation vidéo réalisée par Bartabas et Sylvain Bergère (lors du festival d’Avignon en 2003), Loungta, les chevaux de vent [DVD], Paris : Mk2 [éd., distrib.], 2003, (60 min.).

Battuta, spectacle équestre représenté de 2006 à 2009. Conçu autour de l’allure du galop avec la reprise du thème romantique tsigane.
Captation vidéo réalisée par Bartabas (lors du Festival d’Avignon en juillet 2006), Battuta [DVD], Paris : Mk2 [éd., distrib.], 2006, (67 min.).

Darshan, spectacle équestre représenté de 2010 à 2011. Les spectateurs, placés sur des gradins tournant au centre de la piste, observent un véritable spectacle d’ombres sur une musique conçue par Jean Schwarz.
Captation vidéo réalisée par Bartabas, Darshan [DVD], Paris : Mk2 [éd., distrib.], 2011, (105 min.).

Calacas, spectacle équestre représenté de 2012 à 2014. Imaginaire carnavalesque et inspiré de la fête des morts. Musique assurée par des chinchineros (hommes orchestres des fanfares mexicaines) et des orgues de Barbarie.
Captation vidéo réalisée par Bartabas, Calacas [DVD], Aubervilliers : Théâtre Zingaro, Arte, [s.d.], (63 min.).

Élégies : on achève bien les anges, spectacle équestre représenté depuis 2015. Au son de la voix rocailleuse de Tom Waits, un spectacle qui évoque les événements de janvier et l’expérience du sentiment religieux.

Académie de Versailles

La Voie de l’écuyer, spectacle annuel de l’Académie et renouvellé chaque année.

Le Chevalier de St George : un africain à la Cour, spectacle équestre représenté en 2004. « Symphonie équestre et pyrotechnique » qui reprend l’histoire du Chevalier de Saint-George compositeur, homme de cheval et d’épée né esclave. Au bassin de Neptune dans les jardins du Château de Versailles dans le cadre des Fêtes de la nuit. Avec la compagnie Zingaro.
Captation vidéo réalisée par Mathias Ledoux, Le Chevalier de Saint-George, un africain à la Cour [DVD], Paris : Mk2 [éd.], Arte [distrib.], La Compagnie des Indes, 2005, (124 min.).

Voyages aux Indes Galantes, spectacle équestre représenté en 2005. « Fresque féérique » reposant sur l’imaginaire du XVIII et sa conception de l’exotisme orientale. Au bassin de Neptune dans les jardins du Château de Versailles dans le cadre des Fêtes de la nuit. Avec la compagnie Zingaro.
Captation vidéo réalisée par Gérard Di Puglia, Voyages aux Indes Galantes [DVD], Paris : Mk2 [éd.], France 4 [distrib.], La Compagnie des Indes, Equidia, 2005, (115 min.).

Récital équestre, spectacle équestre avec le pianiste Alexandre Tharaud et Bartabas représenté en 2006. Présenté aux Nuits de Fourvières à Lyon.

Les Juments de la nuit, spectacle équestre représenté en 2008. Au bassin de Neptune dans les jardins du Château de Versailles dans le cadre des Fêtes de la nuit. Avec la compagnie Zingaro.
Captation vidéo réalisée par Michel Viotte, Les Juments de la nuit [DVD], Paris : Mk2 [éd.], TF1 [distrib.], 2009, (127 min.).

Partitions équestres, spectacle équestre représenté en 2008. Sur la musique de Philip Glass interprétée par l’ensemble de saxophones Ossia. Dans le cadre des Nuits de Fourvières à Lyon.

Liturgie équestre, spectacle équestre représenté en 2009. Inspiré de Saint François d’Assise. Présenté dans le cadre du festival Automne en Normandie à l’abbatiale Saint-Ouen de Rouen. Avec la participation de Beñat Achiary (chanteur basque) et de Vincent Dubois (orgue).

Charivari équestre, spectacle équestre représenté en 2010. Construit en six mouvements. Dans le cadre du Saut Hermès. Avec la participation de la compagnie Zingaro.

We were horses, spectacle équestre représenté en 2011. Avec la troupe de danseurs de Carolyn Carlson sur la musique de Philip Glass.

Le Temps devant soi, spectacle équestre représenté en 2012. Dans le cadre du Saut Hermès. Sur la musique du Boléro de Ravel et une piste toute en longueur se déploie un carrousel de femmes à perruques et squelettes mexicains.

Nuit de Chine, spectacle équestre représenté en 2014. Création dans le cadre des 50 ans des relations entre la Chine et la France. Conçu à partir du mausolée de la ville de Xian où repose Qin Shi Huangdi (il est à l’origine de l’édification de la Grande Muraille) entouré de son armée en terre cuite.

Metamorphosis, spectacle équestre représenté en 2014. Conçu à partir du mausolée de la ville de Xian où repose Qin Shi Huangdi (il est à l’origine de l’édification de la Grande Muraille) entouré de son armée en terre cuite. Dans le cadre du Saut Hermès.

Davide Penitente, spectacle équestre représenté en 2015. Construit à partir de l’oratorio du même nom de Mozart. Dans le cadre de la semaine célébrant le musicien, joué au Manège des rochers de Salzbourg, accompagné par les musiciens de Louvre-Grenoble et le Chœur Bach de Salzbourg.

Spectacles individuels

Entr’aperçu, pièce de théâtre équestre réalisée et représentée au Théâtre du Châtelet à Paris en septembre 2004. Sur les textes de Victor Segalen (médecin qui a voyagé en Asie), avec la participation de la danseuse Miyoko Shida et des musiciens Jean-Pierre Drouet et Gaston Sylvestre.
Captation vidéo réalisée par Constance Vargioni, Entr’aperçu [DVD], Paris : Mk2 [éd., distrib.], 2005, (73 min.).

Lever de soleil, présentation intimiste au petit jour du travail quotidien de l’écuyer avec ses chevaux, créé en 2006 lors du Festival d’Avignon.

Le Centaure et l’Animal, pièce de théâtre équestre représentée en 2010 avec Ko Murobushi (maître danseur de buto) sur les Chants de Maldoror du Comte de Lautréamont.
Captation vidéo de Bartabas et Constance Vargioni, Le Centaure et l’Animal [DVD], Paris : Mk2 [éd., distrib.], Equidia, La Compagnie des Indes, 2012, (115 min.).

Golgotha, pièce de théâtre équestre représentée en 2014 avec Andres Martin (danseur de flamenco) au son des oeuvres liturgiques de Tomas Luis de Victoria.  Captation vidéo de Bartabas, Golgotha [DVD], Aubervilliers : Théâtre Zingaro, [s.d.], (65 min.).

Films

Mazeppa [DVD], Paris : Mk2 [éd., distrib.], 1993, (107 min.).
Sur la vie du peintre Théodore Géricault (Miguel Bosé) et de l’écuyer Antonio Franconi (Bartabas). Sélection officielle du Festival de Cannes 1993.

Chamane [DVD], Paris : Mk2 [éd., distrib.], 1995, (90 min.).
Sur la fuite à cheval d’un prisonnier du goulag. Adaptation d’un récit de Jean-Louis Gouraud, Riboy : fugue pour un violoncelle. L’étrange pérégrination dans la taïga d’un musicien et de son extraordinaire petit cheval bigarré.

Galop arrière [DVD], Paris : Mk2 [éd., distrib.], 2010, (72 min.).
Reprise des films des spectacles précédents de Zingaro et d’Entr’aperçu qui fonctionne comme une plongée rétrospective dans l’univers de l’écuyer et ses créations.

Ecrits

La Leçon de l’écuyer, Avignon : éd. universitaires d’Avignon, coll. Entre-vues, 2008, 45 p.                                Retranscription par Marion Floras d’une conférence donnée à l’Université d’Avignon et des pays du Vaucluse le 12 juillet 2006.

Habiter Zingaro : le fort d’Aubervilliers, Arles : Actes Sud, coll. L’impensé, 2010, 109 p. Avec les photographies de Claire Cocano.
Retour sur le mode de vie si particulier de la troupe équestre Zingaro installée à Aubervilliers.

Manifeste pour la vie d’artiste, Paris : Autrement, coll. Manifeste, 2012, 143 p.
Avec les dessins de Cabu et les textes de Alain Cavalier, Alexandre Tharaud, Alain Passard…

Comment conjuguer passion et création, [s.l.] : Favre, coll. caracole, 2014, 102 p. Retranscription du dialogue entre Bartabas et Cédric Villani qui a eu lieu le 7 mai 2013 à la Grande Pagode du Bois de Vincennes à l’invitation et au profit d’une association (ROKPA) d’aide à l’éducation d’enfants tibétains.
Brève interview dispo sur daily (rencontre du 7 mai 2013 sur Ropka France)

Les Chevaux de Sauvat, [s.l.] : Ouest France, coll. Beau livre, 2014, 142 p. Avec Jean-Louis Sauvat.
Annotation du travail de l’artiste par Bartabas sous forme de courtes phrases.

 

Livres sur Bartabas et ses productions

– Jérôme Garcin, « L’étalon noir d’Aubervilliers », La Chute de cheval, Paris : Gallimard, coll. Folio, 1998, pp. 115-132 (pour la réédition de 2008).

– Jérôme Garcin, Bartabas, roman, Paris : Gallimard, coll. Folio, 2004, 247 p.

– Homéric, Zingaro, 25 ans, livre collector avec 8 DVD, Actes Sud et Mk2.

– Sophie Nauleau, La Voie de l’écuyer, avec les photographies d’Alt Alfons, Arles : Actes Sud, 2008, 268 p.
Consacré à l’Académie équestre de Versailles.

– André Velter, Zingaro suite équestre et autres poèmes pour Bartabas, Paris : Gallimard, coll. Blanche, 2012, 368 p. Avec les dessins d’Ernest Pignon-Ernest.
Deux versions précédentes existent : Zingaro suite équestre (Folio, 1998) et Zingaro suite équestre et un piaffer de plus dans l’inconnu (Blanche, 2005).

Publicités