Le cheval, muse de pianiste

Ienissei Ramis, pianiste fasciné par les chevaux, qui a toujours une mélodie qui lui vient lorsqu’il contemple un cheval. Ne pouvant monter à cheval, il les contemple, crée des partitions selon le rythme des allures et rejoue les grands morceaux des compositeurs eux-mêmes inspirés par les chevaux :

Sur un cheval de bois de Robert Schumann, En habit de cheval d’Erik Satie ou encore le Grand galop chromatique de Franz Liszt.

Article complet de Marine Vautrin sur L’Echo républicain.

Georges Cziffra jouant le Grand galop chromatique de Franz Liszt :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.